+ 261 32 43 606 96 infos@madavoyages.com

Connexion

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre état de paiement, de suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le circuit après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur*
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom*
Nom*
Date de Naissance*
Email*
Tél*
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous êtes d'accord avec nos conditions de service et de confidentialité..
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Déjà membre?

Connexion
+ 261 32 43 606 96 infos@madavoyages.com

Connexion

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre état de paiement, de suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le circuit après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur*
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom*
Nom*
Date de Naissance*
Email*
Tél*
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous êtes d'accord avec nos conditions de service et de confidentialité..
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Déjà membre?

Connexion

Des ailes dans le ciel

De nos jours, les enfants ne connaissent plus la joie de confectionner ses propres jouets. Je me souviens encore de cette époque, pas si lointain que ca, où chaque saison correspondait à un jeu particulier. A la même période, il y a de celà 30 ans, ce serait la joie des jeux de vents, particulièrement, le cerf volant.

On allait à l’école mais le mercredi après-midi ou à la fin de la semaine, on pouvait se permettre d’aller chiner partout pour trouver nos matières premières. Il ne nous fallait pas grand chose pour faire voler un cerf volant. Un morceau de papier ou une feuille plastique, du fil et le tour était joué.

Du hauts de nos petites gambettes, on se faisait le concours du plus grand cerf volant, mais généralement on acclamait celui qui allait le plus haut. Du papier issue des sacs de ciment ou du cellophane venant des sacs de marché et on avait du fil en démêlant un sac de jute. Pour les baleines, il suffisait de couper du bambou et c’était fait.

Quel joie de voir son cerf volant s’éloigner dans le ciel après avoir bricoler près de la moitié de la journée. Il fallait bien régler son fil au nombril du cerf volant sinon il ne montait pas bien ou alors il n’arrêtait pas de faire la toupie et on était la risée de la bande d’amis.

Dès fois le fil cassait, alors on faisait tout pour aller récupérer  notre petit trésor mais ca ne se passait pas toujours comme on voulait et alors, on le laissait s’accrocher aux arbres avec une grande tristesse.  Mais quoiqu’il en soit, le jeu valait la chandelle, on passait nos plus beaux moments à regarder ses oiseaux artificiels voler dans le ciel bleu de l’hiver.

About the author

Passionnée de Madagascar, je veux faire connaitre et partager la richesse de l’Ile dans toute sa profondeur, sa personnalité, son caractère, sa nature, sa richesse et sa valeur Humaine. Avec les connaissances et les expériences professionnelles acquises depuis des années, l’écoute et l’attention sont mes principaux mots d’ordre afin de vous proposer et réaliser un programme entièrement adapté à vos attentes. Tel : + 261 341657086 WhatsApp et Viber : (+ 261) 324360696

Leave a Reply


Pourquoi réserver avec nous?

  • Garantie au meilleur prix
  • Service client disponible 24/7
  • Visites et activités organisées


Une question?

N’hésitez pas à nous appeler. Nous sommes une équipe d’experts et nous sommes heureux de vous parler.

+ 261 32 43 606 96

+ 261 32 02 684 22

infos@madavoyages.com