+ 261 32 43 606 96 infos@madavoyages.com

Connexion

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre état de paiement, de suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le circuit après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur*
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom*
Nom*
Date de Naissance*
Email*
Tél*
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous êtes d'accord avec nos conditions de service et de confidentialité..
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Déjà membre?

Connexion
+ 261 32 43 606 96 infos@madavoyages.com

Connexion

S'inscrire

Après avoir créé un compte, vous serez en mesure de suivre votre état de paiement, de suivre la confirmation et vous pouvez également évaluer le circuit après l'avoir terminé.
Nom d'utilisateur*
Mot de passe*
Confirmez le mot de passe*
Prénom*
Nom*
Date de Naissance*
Email*
Tél*
Pays*
* La création d'un compte signifie que vous êtes d'accord avec nos conditions de service et de confidentialité..
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Déjà membre?

Connexion

Carnet de route: Croisière entre Nosy Be et Analalava

On rejoint le point d’embarquement d’Ankify par un sale temps de cyclone, nous sommes le 5 mars 2017. Nous faisons une halte à l’hotel, le Baobab pour mieux apprécier la route qu’on vient d’effectuer sous la pluie. Nous avons contacté notre skipper pour avoir les derniers infos de navigation et finalement le verdict tombe, on remet le départ au lendemain pour une meilleure fenêtre.
Nous passons la journée du lendemain à nous préparer mais surtout à visiter un peu les lieux. Nous nous faisons rapidement des amis un peu turbulents, ils n’arrêtent pas de bouger d’arbres en arbres et surtout, ils adorent les fruits de saisons. Oui, les lémuriens nous ont pratiquement accompagné tout le long de notre petite balade à pied à travers la végétation d’Ankify.
Dans la soirée, le temps semble être beaucoup plus clément et l’espoir d’un départ se dessine de plus en plus. ON décide d’arroser cette bonne nouvelle comme celà se doit.
Tôt le matin, on a la l’heureuse surprise d’avoir notre boutre en mouillage pratiquement sous les cocotiers qui sont penchés dans la mer. On fait a connaissance de la petite équipe qui va nous accompagner le long de notre périple de 5 jours vers les Radama. On a Jean-Pierre comme capitaine et deux mousses qui vont nous accompagner, nous sommes cinq, deux couples d’amis et moi en tant que guide.

Après le chargement de nos bagages et quelques provisions de rigueur, on lève l’ancre et cap sur notre premier point de mouillage du soir qu’on atteindra en fin de l’ après-midi. On traverse toute la zone touristique de Nosy Be, on passe près de la petite île réserve de Nosy Tanihely avant de virer de bord et mettre le cap vers le sud.
On décide de traîner quelques lignes avant notre première étape de la journée. On remonte deux belles carangues et une bonite qui vont nous servir de dîner. On jète l’ancre sur la face sud de la baie des Russes, bien abritée des vents et surtout pourvu d’une petite paillotte qui va nous servir d’abri pour la première nuit sous les étoiles.
Deuxième jour de navigation. Après un petit déjeuner préparé par les mousses, nous sommes à nouveau en mer, on reste le long de la côte, toujours à vue de la terre. La mer est encore assez profonde, on décide de faire un peu de pêche. Ce qui est très concluant car on arrive à sortir quelques dorades communes et deux dorades coryphènes. On prépare une des dorades à la tahitienne et on commence l’apéro assez tôt. Le moral est au top.
Dans l’après-midi, on arrive dans la région de l’archipel des Radama et on jète l’ancre sur une des plus belle plage de l’île de Kalakajoro. On visite un petit village de pêcheurs à l’intérieur de la petite île et nous passons la nuit sous un ciel ardent.
Troisième jour de navigation, on est toujours dans les Radama, le panorama est tout simplement époustouflant. On est à présent en eau peu profonde et les couleurs sont à couper le souffle. On peut facilement reconnaître les poissons du haut de notre petite embarcation. On décide de nous mettre à l’apnée toute l’après-midi. On arrive à sortir quelques langoustes et trois poissons pour le dîner, un délice.
Quatrième jour: On met le cap sur Nosy Valiha. ON est accompagnés par une grande famille de dauphins, les eaux sont toujours aussi claires. On arrive à notre escale du jour assez tôt pour nous permettre de nous reposer sous les filaos entre chaque séances de baignades. On passe la soirée à fêter dignement toute cette belle traversée en aussi bonne compagnie.
Cinquième jour et dernier jour de navigation. Elle est assez longue mais nous permet de débarquer dans de bonnes conditions à Analalava avec la marée montante.
Jean-Pierre et sa petite équipe sont professionnels, ils connaissent très bien cette côte et en plus de celà ils sont d’une aide très précieuse. Grand merci à cette équipe.

About the author

Passionnée de Madagascar, je veux faire connaitre et partager la richesse de l’Ile dans toute sa profondeur, sa personnalité, son caractère, sa nature, sa richesse et sa valeur Humaine. Avec les connaissances et les expériences professionnelles acquises depuis des années, l’écoute et l’attention sont mes principaux mots d’ordre afin de vous proposer et réaliser un programme entièrement adapté à vos attentes. Tel : + 261 341657086 WhatsApp et Viber : (+ 261) 324360696

Leave a Reply


Pourquoi réserver avec nous?

  • Garantie au meilleur prix
  • Service client disponible 24/7
  • Visites et activités organisées


Une question?

N’hésitez pas à nous appeler. Nous sommes une équipe d’experts et nous sommes heureux de vous parler.

+ 261 32 43 606 96

+ 261 32 02 684 22

infos@madavoyages.com